9005

témoignages de propriétaires de maisons d'architecte

L’agence d’architecte 9005 a recueilli des témoignages sur ses créations de maisons

 
 

Le témoignage de Jean-Yves

Une aventure sans fausse note

“ Et pourtant, Véronique et moi étions bien exigeants ! Des matériaux venus des 4 coins d’Europe, un terrain vraiment compliqué… Clémentine nous a guidés, épaulés, parfois freinés dans nos ardeurs. Le résultat a été, à quelques minuscules détails près, précisément ce que l’on espérait. Nous nous sommes sentis chez nous et heureux dès la première semaine.

On nous avait pourtant prédit les pires déconvenues pour la construction d’une maison neuve et, sans trop en rajouter, le 9005 a été une très belle expérience. “

Encore un grand merci

Jean-Yves


Le témoignage de Teddy

Ma femme est folle !

“ Je n’y croyais absolument pas, ce n’était qu’un petit garage… Et pourtant, Clémentine s’est battue pour trouver la quadrature du cercle. Elle en a fait un look atelier industriel à faire pâlir les new-yorkais.

Sincèrement le résultat est bluffant, l’harmonie est audacieuse, la circulation fluide et je n’aurais jamais imaginé qu’un tel résultat fut possible. “

Teddy


Le témoignage de Sophie

Incroyable !

“ Mais vraiment, je ne croyais pas à une telle transformation, l’appartement est devenu lumineux, spacieux. On est HEuREUX !

Et tout cela, je n’ose le dire, pour un budget vraiment minimum.

Le 9005 nous a écouté à ce sujet et dire que l’on a failli se passer d’un architecte…

Clémentine, nous te remercions de tout coeur ! ”

Sophie et Clément.


Le témoignage de Camille

Un nouvel appartement pour la même surface.

“ Je ne suis pas très à l’aise dans les témoignages. Je dirais juste que l’agence 9005 a été au-delà de toute espérance. On a eu l’impression d’emménager dans un nouveau lieu sans en changer.

On a suivi tous ses conseils et on n’aura de cesse de la recommander à tout va.

Et vu à quelle vitesse on lui confie des projets, on pourra dire qu’on en aura profité avant sa gloire certaine.

Viva le 9005 !!!

Bien à toi,

Camille